dimanche 4 janvier 2009

VOEUX

Il fut un temps où Noël durait douze jours. Douze jours de fête et de rites, hors du monde, douze jours de neige, d'étoiles et de feux, douze jours (un peu plus, nous sommes des Tricheurs) dans un havre à l'écart du monde et de tous les Réseaux.
Je reviens donc au monde, au travail, à vous.
Que cette page devienne carte de voeux géante. Carte du ciel, carte du tendre, constellations d'affections et d'espoirs.

A mes Amies.

A Nathalie et Lucie, Renaissance et Lumière.
A Nathalie. Que cette Nativité soit la sienne, encore et toujours, qu'elle ait beaucoup plus de Neuf Vies. Que les Lumières qui brillent en hiver se souviennent qu'elle est des leurs, et la fassent rayonner. Que tous voient cette lumière.
A Lucie. Que le monde lui rende la pareille. Avec la même bonté, la même énergie, le même espoir. Que le monde lui rende tous les sourires qu'elle a offerts.

A Hélène, qui vient de me rappeler à d'anciens paris, d'anciens serments, d'anciens liens. Encore une naissance, encore une lumière.
A Elriel, forcément, que je n'ai pas oubliée, à qui je pense chaque Noël, pour le plus grand des miracles d'hiver.
A Shaya, que j'ai manquée encore, qui réveillonnait au soleil du Sud, loin de mes frimas. C'est aussi un temps de rendez-vous manqués, de rendez-vous promis.
Au Gabian, pour un autre rendez-vous manqué, et les sortilèges de la distance qui parfois rapprochent les esprits.
A Lisou, qui était là, et ne lit pas ce blog, pour lui redire en secret combien j'ai aimé leur présence au tournant de l'année, et combien ses compliments me touchent. Pour rougir.

A mes Amis.

A ceux avec qui j'ai passé maints réveillons, avant le Temps des Grands Exodes.
A Fabrice, à Julien, à Nico, à Rémy.
Toujours.
Je n'oublie pas.
Des liens même dissous quelque chose demeure, impalpable, innommable, un réseau qui n'est pas celui que j'arpente ici.

A Fredou, aux Poètes, aux Créateurs de Monde.

A Kerglas.

A tous les autres avec qui j'ai joué d'un côté du miroir ou de l'autre.


A mes Ambriens.
Le temps était trop précieux, l'air trop cristallin, l'instant trop miraculeux pour que je ne pense pas à Ambre, à vous, à ce que nous en avons fait ensemble, à ce que nous en ferons peut-être tandis que l'univers se précipite vers sa fin.
A Edgar, à Emrys, à Fenis, à Jemtrid, à Jorune. A tous les autres qui vivent en moi et en vous.
A leurs joueurs, éparpillés dans une autre bizarre cartographie, taches de couleur projetées sur une carte d'Europe.
Aux fidèles !
Aux infidèles !

Aux Elèves.

A ceux qui restent et qui finalement ne sont pas ceux que j'ai choisis, élus, honteux favoritismes, mais ceux qui ont choisi de lancer de tels fils, de déposer leur étoile sur la carte.
A ceux qui passent leur bac, à ceux qui naviguent dans les eaux troubles au-delà.
A Arnaud, à Alexandra, à Thomas, à Oona, à Eloïse.
A tous les autres.

A tous les autres.
Ceux que j'oublie, ceux que je néglige, ceux à qui je manque, ceux qui me manquent, ceux que je tais.

Naissances, Lumières, Liens.
Revenons au monde.
Renouons au monde.

9 commentaires:

Le Gabian a dit…

Ma belle Alba, je te souhaite mille choses douces et belles à toi et ton aimé. Et pour moi, que par delà les distances, nous puissions continuer à nous raconter des histoires...

Alba a dit…

Et toi aussi nous t'avons manquée, tu nous a manqué. A ton prochain détour en Helvétie, il faudra nous réserver quelques heures…

vieil anar a dit…

Je me joints aux voeux multiples de ce lendemain des 12 jours et nuits saintes, propices aux inspirations multiples et fertiles en images.
Aujourd'hui est jour d'épiphanie, jour de ce qui est révélé...la sagesse des Rois t'accompagne!

Merrclaw a dit…

Je t'envoie une brassée de baisers, chère amie de longue date et puisque tu évoques les temps présents et anciens, laisse moi te transmettre les meilleurs souvenirs d'Eusebio, d'Adrien, de Gabriel, d'Abdel, de Colias, de Melkior et des autres...

Anonyme a dit…

Douze jours suffisaient-ils pour fêter nos aimés?
Tu sais que mes voeux vous accompagnent, quel que soit le jour. Je t'embrasse - et espère découvrir bientôt votre univers de mes yeux.

Shaya a dit…

PS : je signe, puisque je n'ai pu le faire à l'instant (satanés claviers de mini PC portables)

Julien a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Nos meilleurs voeux à toi, que nous portons dans notre coeur.

Jorune & Julien

(je l'ai édité parce qu'il révélait un secret sur son personnage…)

Joshua Guthrie a dit…

Bonne année :)