jeudi 11 mai 2006

PRENDRE LA VAGUE

Revenir d'un jeu, d'un voyage et d'un rêve, sortir d'un rythme en vase clos, de noms, de partis, de cycles, de la précision d'objectif à court terme, d'un horizon de quelques nuits. Revenir d'Opalescence et de Morphée, de Clair-de-Lune et d'Honoré, de Merrclaw et de Dante.
Et me noyer, tout de suite.
Me prendre en pleine face la vague que j'attendais, qui m'emporte, m'ensevelit.

Seulement je ne cherche pas à la fuir, ni à m'y soustraire. J'écarte les bras, je souris, j'accueille la violence des flots sur mon visage. Noyez moi.
Des élèves? D'accord. Et des collègues, oui, et des copies, et des réunions, si vous voulez, j'y assisterai, je leur parlerai, je les corrigerai. Et des amis d'autant plus demandeurs que négligés quelques jours? Qu'il en soit ainsi, et qu'eux soient ainsi, je leur écrirai, répondrai. Et un Plan, et des textes suspendus dans l'attente, et des articles, et des taches administratives, et des rendez-vous? S'il le faut. Venez.
L'océan me secoue, m'arrache au sol, nie la gravité. Je le laisse faire, je me laisse prendre, je prends la vague, j'émerge justement parce que je ne cherche pas à surnager. Je laisse les flux et reflux laver mon visage et dépouiller mon corps.
Des amants passés, présents, des rêves, des nouveaux amis, des souvenirs — oui. Venez donc. Profitez en, puisque j'ai laissé ouvertes toutes mes portes.
Noyez moi.
Noyez moi.
Cela s'appelle prendre la vague.
Cela fonctionne: je respire donc je.

11 commentaires:

Cyndaril a dit…

Y a pas d'urgence, lis ce que tu sais quand tu auras le temps, c'était juste pour partager, pas vraiment pour te faire travailler :)
Bisous belle ondine.

Shaya a dit…

Je ris beaucoup des remords de Cyndaril - désolée!
Tu sais bien, Breda mea, que tu peux me consacrer ou pas le temps que tu veux! et tu as de la chance, mon blog est toujours indisponible - ça de moins à lire ;).

Je retourne à ma propre vague - retour de vacances, de longues semaines de déplacement, courrier qui s'empile, comptes bancaires qui s'affolent, voiture en panne, rien de réellement enrichissant...

Cyndaril a dit…

Désolée Shaya, ce ne sont pas des remords, parce que je n'ai jamais rien imposé à ma Breda, c'était juste une précision pour la tranquilliser, au cas où elle aurait interprété comme une obligation ce que je lui avais envoyé. Je ne l'ai pas relancée, je ne suis pas de ceux qui devraient se sentir coupable de ce qui la submerge, donc tu ris indûment... mais ce n'est pas grave car le rire est toujours bénéfique pour celui qu'il secoue ;o)

Au fait, tu as le droit d'essayer de me faire rire aussi, Shaya. Je préfère l'endorphine à l'hormone de stress ;op

Alba a dit…

Rassurez-vous, m'amies, vous n'étiez ni l'une ni l'autre parmi les "amis demandeurs".

Sans compter que j'aime bien, tout compte fait, avoir des amis demandeurs. C'est vanité, mais j'aime bien.

Cyndaril a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
shaya a dit…

Toujours sur la rive, je n'ai pas eu le courage encore de me jeter à l'eau, et le facteur qui continue à passer, et les impôts à m'écrire, et la voiture à ne pas démarrer... Suis-je donc la seule à être en vacances?
Désolée, Cyndaril, mes capacités clownesques sont quelque peu en veille ces temps-ci... par contre j'ai ri, une nouvelle fois, avec les déboires du professeur Morel, merci beaucoup :) .

Ma Breda, si tu veux, nous aussi nous pouvons toujours te demander ... :

"Ô Grande Alba, accepte de nous accorder un peu de ton temps si précieux et accède à nos requêtes... Voudras-tu bien lire un texte de Morgan après son retour? Je m'en vais sacrifier quelque mécréant sur ton autel en échange de ces quelques minutes... "

Alba a dit…

Les impôts, hélas, écrivent à tous le monde.
Je lirai un texte de Morgan avec joie, dans tous les cas.

cyndaril a dit…

Ah, le professeur Morel a donc rempli son office, tu m'en vois ravie, Shaya :)))

Joshua Guthrie a dit…

Les impôts... Voila bien le Capitain Crochet de la vie adulte... Et malheureusement pour les acteurs de la vie adulte, dans celle-ci les enfants ne sont pas perdus, ils sont..."partout dans nos pattes" =)



Puisque tu aimes les amis demandeurs, je te recommande à mon blog ^^ Il y a dans mon dernier article une figure sublime (Oui je m'aime) dont j'espère que tu la reconnaîtras d'un seul coup d'oeil...

Bonne chance pour chevaucher la vague plus que te laisser submerger jusqu'à ce qu'elle te noie =)

Alba a dit…

Je viens de me rendre sur ton blog, dearest padawan, et il n'y a aucune nouvelle note... Retard ou anticipation?

Joshua Guthrie a dit…

Hum~~
Je blame la construction étriquée de ma part qui me fait écrire mes blogs dans l'ordre 12->13->14->17->(à définir)

Décidément je ne fais rien normalement... Pas même mon blog :p

Pensée soudaine:
Mais suis-je bête! (Oui certes si l'on en croit le nombre de fois que tu le répétes à mon attention :p)
Mon blog a changé d'adresse. La nouvelle (et définitive) est http://joshguthrie.free.fr/ =)