jeudi 3 août 2006

CHRISTIAN

Comment aimer Christian?
Non, étant qui je suis, je peux aimer Cyrano, aimer Roxane, éprouver pour De Guiche estime et affection, mais Christian...
Christian, non, vraiment.

Et puis...
Il y a cette scène des débuts de son amour pour Roxane où, assise près de lui, elle lui demande de lui parler d'amour. Et le pauvre Christian ne sait répéter que les trois mêmes mots : "Je vous aime."
A quoi Roxane, Précieuse, impitoyable, s'agace, se lasse. "Délabyrinthez vos sentiments." Et finit par le planter là, ne lui laissant d'autre recours que Cyrano.

Oui. Cher, cher Christian.
Je jure que jamais je n'aurais cru le comprendre. Jamais je n'aurais cru m'identifier à lui, que nous nous identifierions tous deux à lui. Jamais je n'aurais cru que si les mots écrits pouvaient se multiplier, s'imager, se raffiner... à haute voix nous ne saurions que balbutier comme Christian.
Moins encore aurais-je cru que nous éprouverions si violente joie à les entendre.

Cher, bien cher Christian.
A cause de Toi.

5 commentaires:

Shaya a dit…

Les sentiments ne se délabyrinthent pas, Roxane. Parfois, on en devine un peu mieux l'issue, parfois... on l'évite. Mais les sentiments restent labyrinthiques.
Et qu'il est doux de s'y perdre.

Joshua Guthrie a dit…

Je hais Christian.

Et il n'est nul besoin de délabyrinthiser ce sentiment.

Poème à ce sujet ici: http://r.arnaud013.free.fr/V2/poemes.php

Al-Kashi a dit…

Je transmettrai tes sollicitudes et ta compassion à Christian, il en sera très touché je pense ;)

Frédou a dit…

Bien qu'ayant toujours rêvé de Cyrano, n'ayant jamais eu un grand sens de la répartie, je me suis toujours senti proche de Christian. Peut-être parce que Christian, lui aussi, rêve d'avoir le talent de Cyrano.

Christian n'est pas réellement un sot mais un "timide". S'il n'a pas la verve, la faconde, la spontaneité et le panache de Cyrano, il n'en est pas moins un amant touchant à sa manière. Ne pas toujours trouver les mots pour le dire n'empeche en rien un sentiment sincère.

Alba a dit…

Ne sois pas simpliste, mon padawan. Tu mérites mieux.

Fred... merci. Pour plein de choses.