jeudi 30 octobre 2008

RETOUR EN MUSIQUE

Il y a longtemps.
Trop longtemps.
Le trop long temps du manque, de l'absence, de la nostalgie, de l'enfouissement sous le travail.
Le trop long temps du sable qui glisse entre vos doigts.
Trop longtemps et tant à dire.
Alors je commence par répondre à un défi impossible, celui de Lucie :


- Choisir 5 chansons qui vous ressemblent et dire pourquoi
- Faire une petite playlist avec
- Rajouter en sixième position "The Song", celle que vous aimez d’amour, plus jamais vous ne pourrez vivre sans
- Et taguer 5 personnes de votre choix.

Bien sûr, c'est un de ces jeux où tout le monde triche, où la tricherie est inscrite dans la règle du jeu.
Parce que personne ne peut se limiter à choisir cinq, ni six, chansons.
Parce que la musique est l'art volatil, l'art changeant, l'art du temps qui fuit entre nos doigts, justement.
Parce que l'autoportrait, même musical, même chinois, est toujours faussé.

J'ai donc choisi cinq chansons qui me parlent d'amour, qui parlent de mes amours.
Parce que c'est un des grands rôles, une des grandes magies de la musique. Pas un cliché, non, beaucoup plus que cela. Tous les amoureux se retrouvent en chansons.
Et parce que c'est, tout compte fait, une belle façon de se définir :
Je suis ceux que j'aime.
Qu'il en soit ainsi.
Même si pour chacun d'entre eux j'aurais pu choisir dix autres chansons.










Pour M., mon Amour, mon Fou, ma Joie, l'homme qui partage ma vie : "Good Fortune" de P.J. Harvey.
Au tout début, dans les remous et les ténèbres, dans le froid de l'éloignement, il m'envoyait des chansons, comme font tous les Amoureux, et nous nous raccrochions au fil de ces notes lancées à travers l'abîme.
Celle-ci, parce qu'il est vraiment ma "bonne fortune".
J'espère être la sienne.

Pour Dorian, et pour mille autres raisons, mon premier "Voyage" avec le Voyage de Noz, que je continue de suivre tant bien que mal. Ils sont depuis longtemps en lien sur ce blog, je les ai vus, écoutés, écrits… J'espère que cette histoire ne s'arrêtera pas là.
Et Dorian ? Un autre Fou bien-aimé avec lequel j'ai arpenté les rues d'un Vieux Port et maints lieux de perdition.

Pour V., "Bang Bang" de Nancy Sinatra, rappelé à tous les souvenirs par la BO de Kill Bill. Parce que V. est Bill, parmi maints autres rôles joués auprès de moi, que j'aurais pu décliner en maintes autres chansons. Parce que lui et ses ombres restent un part de moi, même à présent.

Pour quel aimé, "Into the West" ? Pour quel roi qui n'en finit pas de revenir ?
Pour Aragorn, pour Arthur ?
Plus que cela.
Pour les Elfes. Pour les navires. Pour la Mer, la vraie, celle qui emporte nos coeurs avec elle. Pour les Iles à l'Ouest du monde.
Pour l'Exilée en moi, et pour tous les "vrais marins".

Cela fait quatre seulement.

Voici pour C.


Encore un voyage, n'est-ce pas ?
C'est dans la nature de la musique.
Vers Avalon, vers tous les autres mondes, et le coeur de ce Prince-là.

J'ai triché.
Mais je suis revenue à ce blog.
Merci, Lucie.

10 commentaires:

Le Gabian a dit…

Oh quel bonheur ce retour ! Je guette inlassablement depuis si longtemps...

Je ne reconnais pas le dernier morceau (filmé) qu'est-ce ? C'est magnifique, j'en ai encore des frissons dans le dos !

Je t'embrasse

Alba a dit…

Fidèle entre les fidèles !
Merci !

Ce morceau est un extrait de la BO du film Avalon qui parle de… réalités virtuelles, vais-je dire, sans trop en révéler. J'avais trouvé le film bien-sans-plus, mais la BO… est sublime.

Emrys a dit…

qu'il est bon de te lire de nouveau et de t'entendre...

Alba a dit…

D'autant que toi, tu connais l'identité de C… et le rôle qu'a joué cette musique dans toutes sortes de mondes (et entre eux).

Anonyme a dit…

Je ne l'avais pas reconnu ( j'aurais du )...
Vous me manquez.

Anonyme a dit…

signé Emrys ( mauvaise manip. )

Alba a dit…

POur tous les autres : cette musique a été utilisée dans ma campagne d'Ambre, scénario final de la Saison 1, en tant que "Chant aux Portes de l'Aurore" (encore une référence, ma campagne en fourmille, un jour je ferai un site pour elle…). Car la musique ouvre des portes vers d'autres mondes. Y compris cette porte-là, de toutes la plus close.

Lucie a dit…

C'est un plaisir de réentendre Bang bang... et de découvrir celles que je ne connaissais pas. Par contre, la video me donne un carré blanc sans rien dedans...

Et je suis ravie de t'avoir ramenée à ce blog. Il va aussi falloir que je te ramène à la (co-)écriture ;-)))

Alba a dit…

Diable, je ne comprends pas pourquoi tu ne vois pas le morceau.
Il vient de YouTube (Deezer ne l'avait pas), il s'agit de "Voyage to Avalon" de la BO du film Avalon.
Et j'aimerais être ramenée à l'écriture, co- ou pas…

Joshua Guthrie a dit…

J'allais faire la remarque sur Avalon mais on m'y a battu.

Il y a peu j'ai ré-ré-ré-inauguré l'installation sonore de ma (nouvelle) chambre (payer le loyer de son propre appart à 21 ans est une fierté que j'exhibe autant que possible - c'est aussi un moyen détourné de te donner de mes nouvelles) avec la BO de ce film, incluse dans l'édition collector du DVD :)

Et je me serais bien lancé dans une tirade sur la bêtise de ne choisir que cinq oeuvres alors que la beauté de l'art est son infinie diversité...mais là c'est toi qui m'y a battu :)

Je crois que la solution pour avoir cinq chansons qui nous ressemblent, c'est d'en écrire cinq. Je t'enverrais mes compositions lorsque j'aurais avancé :)

Bises