lundi 18 septembre 2006

HELVÉTIQUES

"Moi je crois... à l'imagination dorée des Celtes, à l'imagination luxuriante des Tropiques... à celle du vaudou aussi -- mais j'ai des doutes quant à l'imagination suisse."
Corto Maltese, Les Helvétiques

Et j'étais comme Corto. Comme tout le monde. La Suisse n'a rien à voir avec l'imagination. C'est un pays de fromages sans trous, de chocolat avec trop de lait, de pommes sur la tête, de banques, et de soldats qui restent à la maison ou montent la garde à la porte du Pape.
Seulement voilà, Hugo Pratt a choisi de vivre en Suisse. Et Rousseau était Suisse. Et Cendrars aussi, et Nicolas Bouvier. Ou oublie tout ça. On les croit Français.

Est-ce qu'on se tromperait alors? Est-ce que tout le monde se tromperait? Qu'y a-t-il donc de si spécial en Suisse? ai-je demandé à Dream, que je m'obstine à appeler Daniel.
C'était la nuit dernière, j'étais blottie dans un rêve alpin, sur un lit d'enfant à montants de cuivre, posé sur un chemin de montagne, vue sur la vallée — et Daniel a souri:
— Mais la Suisse est un rêve.
— Tu plaisantes, là.
— La Suisse est un rêve, vraiment. Elle est née dans le Dreaming. Et le pacte entre elle et mon royaume n'a jamais été rompu.
Je l'ai regardé sans oser le croire. Il s'est installé plus confortablement sur le bord de mon lit, pour m'expliquer.
— Comment crois-tu qu'elle aurait pu naître, sinon ? Et survivre? Allons, une absurde confédération de cantons, à l'ère des Empires médiévaux? Pile au carrefour des plus rudes belligérants d'Europe? Des cantons qui ne parlent pas la même langue, ne s'agenouillent pas dans les mêmes temples? Qui se toquent de démocratie directe mais engrangent les réserves d'or les plus célèbres de la planète? Ça te semble réel? Ça te semble pouvoir être autre chose qu'un rêve?
— Oh, Dieu, dis-je. Alors c'est pour ça...
— Qu'on raconte que le Graal, et Fafnir et les Nibelungen, ont séjourné en Suisse. Dans le Dreaming, donc. Pour ça aussi que les Suisses ont toujours accueilli les Rêveurs, cela faisait partie du Pacte. Les accueillir. Les laisser partir. Les rêveurs de Dieu, les huguenots. Les rêveurs politiques comme Lénine. Les rêveurs littéraires, Hermann Hesse, Thomas Mann et les autres.
— Et c'est pour ça que tant de rêves y sont nés, aussi.
— Tout à fait. La Réforme. Le mouvement Dada. La Société des Nations. Il y a même une ville de Sion, en Suisse.
— Et Hugo Pratt le savait, bien sûr, c'est pour ça qu'il s'est installé ici, et que la pension des Helvétiques s'appelle Pension Morphée, rêves garantis.
— Les écrivains le devinent, oui. Ils ont toujours eu un accès privilégié au Rêve. Toi-même en avais l'intuition, voilà pourquoi...
— Voilà pourquoi j'ai commencé autrefois ce texte-là, sur Genève que je n'ai jamais vue, sur Genève et sa folie, Genève et ses Exilés.
— Oui.
— Oh, Daniel.
— Et il en sera toujours ainsi. La Suisse s'est bâtie dans le Dreaming, elle lui reste liée. C'est un des secrets les mieux gardés d'Europe.

11 commentaires:

miss o'longhy a dit…

ça serait rigolo de voir le pape garder la porte d'un suisse

gonzig 5 bras a dit…

le probleme c'est l'uniforme

hache et finesse a dit…

Ils ont tout compris les gardes suisses, ils ont des hallebardes, ça, c'est la classe.

Cyndaril a dit…

J'ai visité la Suisse quand j'étais toute petite. J'ai eu droit à de la neige en plein mois d'août. J'étais à Arosa, dans le canton des Grisons. Les écureuils s'appelaient Hansie et venaient manger des cacahuettes dans ma main. Je portais une superbe robe folklorique bleue, j'en ai encore des photographies. Je me prenais pour Heidi (celle des livres). On achetait l'eau minérale, de l'évian en bouteilles de verre, à la pharmacie. On a assisté à un magnifique spectacle de patinage sur glace à la patinoire du village. Et c'est là-bas que j'ai appris à nager...
J'ai adoré ce séjour. De quoi faire le plein de glamour pour des dizaines d'années.

Shaya a dit…

Dream, Dream... Un secret dévoilé :).

Joshua Guthrie a dit…

e parle à Death et tu parles à Daniel...

Décidément nous sommes bien mal lotis toi et moi...

Alba a dit…

Tu sais, je parle aussi à Death, assez souvent.
Je ne crois pas que nous soyions si mal lotis. Je trouve ça chouette de pouvoir papoter avec un Endless quand le besoin s'en fait sentir.

Lucterios a dit…

u sais, le secret ? Je l'ai appris récemment, d'une artiste-peintre de talent que je viens de rencontrer. Elle a vécu près de la Suisse, entre autres. Elle connaît bien les banquiers de Zürich, et tu sais quoi, en fait ? Ces gens qui passent leur temps à compter des sous tout simplement s'ennuient : donc ils collectionnent du rêve, des tableaux, ils vont à des concerts, tout cela... Et puis oui, la Suisse est le pays du rêve. En as-tu jamais douté ? Pourquoi crois-tu qu'elle s'appelle Vindonissa ? Pourquoi crois-tu que je suis allé un jour sur le lac de Neuchâtel, visiter le site de La Tène ? Pourquoi, crois-tu que je rêve éternellement au Cisalpin qui longe le château de Chillon, et dans lequel est caché le Graal ? Et, puis, la Suisse, c'est Lausanne par exemple, à mi-chemin entre Paris et Venise. On y regarde intacts les immeubles qui ont échappé à toutes les guerres. On y mange des lasagnes en buvant du Fendant du Valais et en observant le reflet des montagnes dans l'eau du lac...

Joshua Guthrie a dit…

Daniel, Daniel,...

Que ça soit avec lui ou avec Lais, il convient de se rendre compte d'une certaine vérité...

"Al is Denial"

frodon a dit…

mais corto n'est pas suisse corto est voyageur il est citoyen du monde il passe et s'en va il est suisse irlandais ethiopien a la fois c'est sa magie sur ce il s'en va comme le vent

Alba a dit…

Frodon, cher tricheur qui fait semblant d'avoir mal lu.
Corto n'est pas Suisse, non.
Corto, comme moi, pour des raisons sans doute assez proches des miennes, a découvert avec surprise les charmes de la Suisse.