mardi 5 septembre 2006

OU BIEN TOUT S'ÉCROULE

Parce qu'on ne joue pas impunément avec les Endless.
Parce que Desire est un putain d'enfoiré, parce que Despair est sa jumelle, parce que Destiny a fermé un chemin, parce que Destruction est toujours là et laisse derrière lui des champs d'âmes dévastées, parce que Delirium rôde dans l'ombre, émiettant les esprits, et parce que Death est passée tout près.

Alors tout s'écroule.
Parce que, je le sais depuis longtemps, l'amour ne suffit pas.
Et tout s'écroule.
Ou pas. Je n'arrive pas à croire à un tel absurde gâchis.
J'ai beau entendre le rire de ce salopard de Desire et du tour magnifique qu'il m'a joué... je n'arrive pas encore à y croire.
Mais cette nuit, quand ce sera vraiment, vraiment fini, quand sa voix se sera éteinte, je...
Je n'aurai plus d'autre choix que de le croire.
Plus d'autre refuge que tes bras, Dream.

7 commentaires:

Cyndaril a dit…

Je n'ai pas de mots, sinon Courage, Dignité, et j'ai Confiance en toi.
Je t'aime. Mais tu as raison, ça ne suffit pas. Parce que tout cet amour ne peut apaiser ton chagrin, ni donner des couilles à ceux qui sont émasculés.
Hélas...

Alba a dit…

Non, ce n'est pas... Ni fini, en fait. Ni un manque de courage de sa part. Mais...

Joshua Guthrie a dit…

(cf. portable)

Shaya a dit…

(Et D c'est aussi... ;) )
Et parce que, oui, tout cet amour peut aider à réparer le gâchis, la confiance qui faiblit, le temps qui s'écoule. Amour si étonnamment fort qu'il ne peut que construire. Il faut apprendre la patience ma Breda...

Joshua Guthrie a dit…

(D c'est Duanra aussi ai-je pensé hier soir lorsque je le voyais se morfondre... Peut-être es-tu un peu cette grande soeur, qui aime rire avec son frère mais sait aussi le remettre dans le chemin qui est sien...

Alors si ma fille doit se nommer Laïs, mon fils se nommera Daniel...)

Alba a dit…

Tu pouvais difficilement me comparer à un personnage plus positif qu'Elle.
C'est immérité, forcément.

Loin de moi l'idée de t'imposer la même date que ta mère, mais... j'ai hâte de connaître ton fils.

Joshua Guthrie a dit…

All that matters to me is you.
You and your mother.
And I can't wait to see the man you grow up to be.
- Richard Parker (Ultimate Spider-Man #39 by Brian Michael Bendis)