mercredi 18 janvier 2006

CHASSE AUX SORCIÈRES

Ca y est. Ca a commencé.
C'est affreusement difficile de s'en rendre compte, hors des pages d'un livre d'histoire, sans une voix off pour expliquer.
Mais ça y est. Je crois que ça y est.
La machine est enclanchée.
La France a basculé.
La chasse, et tous ses corollaires. Ceux qui disent Il y a du vrai dans ce qu'ils racontent, ceux qui commentent Ce n'est pas si grave, ne nous trompons pas de cause et même ceux qui, dans notre propre camp, leur donnent raison.
Il doit en être ainsi.
C'est comme ça que ça marche.
Grâce à nous -- à nos nuances -- à nos névroses -- à nos paresses. A nos aveuglements.

Mais regardez. Ca a commencé. Et nous ne le voyons pas. Il faudrait se battre. Et nous haussons les épaules, retournons à nos vies.
C'est maintenant.
Il est encore temps.
En marche.

Article du Figaro

9 commentaires:

selva a dit…

passée par ici
même sentiment je crois

Alba a dit…

Très chouette, ton blog.
Que faire ?
Quels engagements, quel symbole assez fort, quelle voie ?

Kheyliana a dit…

Il y a moyen de signer une pétition pour l'aider, j'ai voté cet après-midi, sorry, j'ai plus le lien ...

Alba a dit…

Je ne trouve pas la pétition via Google, si tu retrouves le lien dans ton historique, je prends...

Cyndaril a dit…

Ecoeurant de l'avoir viré pour ça !
Et dire qu'on prétend être dans le pays de la Liberté ! Pays de la censure qui revient en force et de l'hypocrisie la plus totale, oui !
J'espère que tu auras le lien pour la pétition, Breda.

Alba a dit…

C'est d'autant plus horrifiant que ça colle trop bien avec le "rapport" des inspecteurs d'Etampes : pas de lien, disent-ils, pas de lien avec l'institution, pas de lien avec le climat du bahut, pas de lien avec le climat de la France. Pas de lien ça veut dire : seulement des monstres, des excroissances scandaleuses qu'il convient d'éradiquer pour protéger le corps sain et saint de l'institution -- ou de la France.
C'est très grave.

Jean Millemann a dit…

Nous vivons des temps qui rappellent fortement la fin des années 30 en Allemagne... On appelle à l'ordre moral en se basant sur l'identité de la personne et non sur ses actes, on brûle les logements, peut-être insalubres, mais néanmoins usités, des étrangers, on hurle à l'insécurité, on flique... Et déjà avant, pour lutter contre la possibilité de faire faire basculer une région à droite, certains avaient fait alliance avec l'extrême-droite.

Oui, c'est grave. C'est très grave, même. Hitler, pour mémoire, a été démocratiquement élu avec par environ1/3 seulement des allemands. Le documentaire Farenheit 9/11 est très explicite sur la manière de gouverner par la perte des repères réels au profit du populisme et avec l'aide de la déstabilisation, en gérant le désintérêt pour la politique comme un moyen d'accentuer encore cet effet.

Les gens actuellement au gouvernement n'ont pas, Dieu merci, les mêmes idées que les nazis sur la nation ou l'économie. Mais cela ne pardonne en rien qu'ils utilisent de telles méthodes, bien au contraire. Nous vivons dans un monde malade de l'homme, et souvent, il n'est guère d'endroit où pouvoir faire vivre des idées humanistes. Hélas... Alors, que faire, sinon s'abriter des gouttes en attendre la fin de l'orage ?

Cyndaril a dit…

http://dangereusetrilingue.net/

un très bon article de la part d'une connaisseuse du blog incriminé, qui montre combien on désinforme sur le sujet, et comment on fait passer Garfield pour ce qu'il n'est pas.

Alba a dit…

Merci à ma breda pour le lien...

On commence enfin à en parler, par exemple dans Libé :
http://www.liberation.fr/page.php?Article=352068

Interview avec le "directeur de l'encadrement à l'EN"
http://www.liberation.fr/page.php?Article=351959

Toujours pas de pétition en vue...
J'ai exprimé mon sentiment à tous les représentants des syndicats que j'ai croisé.

Je suis malheureusement pleinement d'accord avec Jean. Ce sont des enseignants d'un lycée voisin qui ont "dénoncé" le proviseur bloggeur