dimanche 22 janvier 2006

EMPIRE

Et puis, bien sûr, cela retombe.
Et puis la colère se dissout.
Non pas qu'on oublie, mais cela s'éloigne. On y pense moins. Malgré nous, malgré tout, cela retombe.
Je savais qu'il en serait ainsi, je sais que c'est toujours ça, le pire.
La clef des tyrannies, le germe universel de la lâcheté.
Je le savais et cela ne change rien.
Je suis lasse, plus vraiment en colère.
Je reviens aux nuances, au quotidien, aux petites victoires et aux petites défaites.
Je cours le risque de recommencer, de faire comme si rien ne s'était passé.
Et c'est pire. Ça empire.

2 commentaires:

Cyndaril a dit…

Et voilà, il est minuit passé, nous sommes donc le 25 janvier... alors je te souhaite un merveilleux anniversaire, breda mea que j'aime ! :)))))))
Nathalie qui t'embrasse très fort.

Alba a dit…

Merci beaucoup ! Tu as été la première !
(et il faut bien avouer que c'est un post bien sinistre pour un support d'anniversaire, mais tant pis... Fêtons envers et contre tout !)
Loving you, too.